Serpent-air
 
Installation binaurale
Festival Exit Perceptions   www.maccreteil.com/fr

Cette installation propose à l’auditeur une relation topophonique1 avec une charmeuse de serpent. Dans le casque, les reptiles donnent à entendre une danse, entre animalité et féminité, incarnant le cycle de la vie et de la mort. Leurs volutes souples, leurs mouvements sinueux, les respirations sifflantes synchronisées ici en signaux binauraux, résonnent dans le noyau enfoui d’un inconscient collectif. Ils se balancent virtuellement sur nos têtes, au dessus du vide, entre nos bras ou derrière la nuque et communiquent leurs reptations et leurs vibrations: lentement, patiemment, ils glissent sur les courbes de nos corps, s'en détachent légèrement, deviennent caressants, affectueux. La perception de leur proximité provoque fascination, peur, attraction sensuelle ou répulsion. Picotements, chatouillis, murmures, tous les déclencheurs sont réunis pour stimuler une forme d'orgasme cérébral. La restitution binaurale en stimulant nos deux hémisphères cérébraux simultanément, perturbe notre cortex archaïque sur un mode hypnotique.

 

1 Topophonie : espaces virtuels navigables composés d'un ensemble d'objets sonores et audiographiques

 

Ce projet s'appui sur un reportage produit pour ARTE Radio, merci à Silvain Gire et à toute son équipe. Merci à la charmeuse de serpent Lia Vinova et au compositeur Jules Wysocki pour la mise en forme et le mixage binaural. Réalisé avec le soutien de La Muse en Circuit.

 

http://artshebdomedias.com/article/110416-la-maison-des-arts-de-creteil-immersions-sensibles

L'arbre aux rêves
Installation interactive
dans le noir

Dans l'obscurité toutes les sensations contractées au creux de nos âmes sont perçues différemment et nous conduisent à cheminer entre corps, mémoire, esprits et sortilèges. Les paupières fermées, l’auditeur se déplace et génère des sons par ses propres mouvements. Une caméra infra rouge, sensible aux gestes et aux présences, modifie les paramètres sonores suivant un principe d’accumulation, d’enchevêtrement, d'effacement. 

 

Chaque corps va effectuer des gestes, des mouvements et le public va improviser une chorégraphie rapide ou lente ; Chacun est invité à explorer l’écume musicale des lieux jusqu’à trouver une forme de danse intérieure et poétique.... Ici vous êtes le passager d’un autre, cela commence avec de la transparence puis, le poids du corps prend place, radieux, fulgurant, imaginatif.....



Collaboration avec Raphael Isdant pour la conception technique et le développement

 

La cabane aux esprits 

 
Installation interactive
caméras infra-rouge

Et si brusquement l’écho des mondes immatériels s'infiltrait sous notre peau pour nous plonger dans un univers cosmologique ! «L’arbre aux esprits» propose un rituel chamanique guidé. En convoquant des esprits malicieux cette installation présente des portes invisibles et nous invite à expérimenter nos propres ressources corpo-spirituelles.

«L’arbre au esprits» hybride deux imaginaires, l’un proche des cultures primitives pour sonder l’art des guérisseurs, les états de conscience modifiés, l’homme relié aux éléments entre ciel et terre, et l’autre proche de l’univers techno-scientifique quand l'art numérique côtoie une dimension ontologique dans la maîtrise des outils informatiques. «L’arbre au esprits» nous invite à passer au delà du réel, à danser au milieu d’une forêt mystérieuse et se laisser bercer par des sonorités entre magie et technologie.


 



Collaboration avec Raphael Isdant pour la conception et le développement technique

 

La cabane aux esprits 
Installation interactive
caméras infra-rouge

Et si brusquement l’écho des mondes immatériels s'infiltrait sous notre peau pour nous plonger dans un univers cosmologique ! «L’arbre aux esprits» propose un rituel chamanique guidé. En convoquant des esprits malicieux cette installation présente des portes invisibles et nous invite à expérimenter nos propres ressources corpo-spirituelles.

«L’arbre au esprits» hybride deux imaginaires, l’un proche des cultures primitives pour sonder l’art des guérisseurs, les états de conscience modifiés, l’homme relié aux éléments entre ciel et terre, et l’autre proche de l’univers techno-scientifique quand l'art numérique côtoie une dimension ontologique dans la maîtrise des outils informatiques. «L’arbre au esprits» nous invite à passer au delà du réel, à danser au milieu d’une forêt mystérieuse et se laisser bercer par des sonorités entre magie et technologie.


 

Collaboration avec Raphael Isdant pour la conception technique et le développement

La forêt des rêves
Installation interactive
caméras infra-rouge

Outils précieux de connaissance de soi, les rêves sont à la lisière de notre vie diurne, ils révèlent nos mondes invisibles, nos sources de pensées, et empoignent nos désirs de transformations ou ne laisse apparaître que la peau de l’être.
Comment faire de ces espaces oniriques des alliés?
Comment percevoir,entendre et développer leurs richesses?
C’est l'invitation que propose cette installation "La forêt des rêves" en créant un passage au delà du réel, pour danser au milieu d’une forêt rêvée et ensorcelée, vous vous laissez bercer par des mots collectés avec la participations de différents rêveurs et reveuses.


Collaboration avec Raphael Isdant pour le développement technique

CRISIS.R.US Cacerolazo global “NETWORK | RE: WORK”

Performance en ligne et hors ligne, hémisphères nord-sud et est-ouest. 

 

http://crisisrus.laptopsrus.me

 

performance collective at VISION'R FESTIVAL Paris, France.
November 28, 2013

 

CrisisRus is a LaptopsRus project scheduled for 2013-2015. LaptopsRus is a self-organized open-participatory platform engaged in networking woman live performers. In Spring 2009, laptopsRus launched "MEETING | REUNIÓN", bringing woman live performers for open public meeting/performance set inside an electronically updated boxing ring.

Prompted by the prolonging economic crisis as manifested in global Cacerolazo (dubbed global noise) of massive street protests with pots and pans, we launch CrisisRus "NETWORK | RE:WORK" in 2013. We want to acknowledge woman work force and resilient capacity in these time of personal and general crisis. "NETWORK | RE:WORK" is conceived as an online and offline Cacerolazo live performance with woman performers, homemakers, nomads, artists, activists across north-south continents and east-west hemisphere. Combining network streams of audiovisual materials with local perspectives in addressing issues of concerns, the CrisisRus live performance remixes slogans, signals, noise and visuals in AV manifestation.

With: Maite Cajaraville, Shu Lea Cheang, Lucía Egaña, Angie Eng, Paula Vélez, Sigolene Valax

Video and photo documentation by: David Blair.