Onirochromes

Les onirochromes se nourrissent d'une recherche sur les rêves et les images perçues par plusieurs rêveurs dont je collecte les impressions et les souvenirs. A l'aide d'un logiciel dédiée je crée des reliefs numériques: chaque onirochrome compile plusieurs strates de représentation. L'image captée rend visible un espace-temps fugace, fragile et méditatif, un espace arrêté dans le temps des rêves. Attentive aux vibrations de la couleur, je travaille avec les données numériques des rêveurs et je déforme les pixels de la matière virtuelle pour les mixer avec des corps oniriques. Traces, ondulations et mouvements se reflètent dans des paysages en suspend. La série "Pousse et origines dilatées" joue sur des oscillations entre apparitions, disparitions et métamorphoses des données virtuelles. Les contours fragmentés des végétaux interrogent la persistance des pixels face à la fugacité de data memorys.